Séance « Le Bundestag saisi par l’extrême droite. Sociologie politique d’une recomposition institutionnelle »

Séance du 13 décembre 2018 – Présentation de projet

Martin Baloge (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, chercheur associé au Centre Marc Bloch, post-doctorant en Science politique)

En 2017, à la suite des élections fédérales du pays, le parti AfD (Alternative für Deutschland) fait une entrée spectaculaire au Bundestag. Pour la première fois depuis l’instauration de la Loi Fédérale de 1949, un parti d’extrême-droite parvient à accéder à la représentation fédérale. Ses 92 députés constituent le premier groupe d’opposition, ce qui constitue aux yeux de nombreux observateurs allemands et étrangers un séisme politique. Cette présentation entend montrer que ce séisme est également institutionnel en bouleversant à la fois les interactions au sein du Bundestag, les façons d’y travailler, la sociologie de ses membres et plus généralement le fonctionnement même de la démocratie parlementaire allemande. La conflictualisation des échanges produit en effet une évolution des pratiques mais également des idéologies et des appréhensions de la culture du consensus, longtemps défendue par les parlementaires allemands. Cette étude entend donc montrer comment une institution démocratique et ses membres (ré)agissent en période de crise politique. Cette recherche s’appuie sur des entretiens réalisés auprès de députés membres de toutes les fractions du Bundestag, sur une analyse des débats en séance, ainsi que sur une base de données prosopographique des députés AfD.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.